Wednesday, 4 July 2007

L’Esprit de la Renaissance


L’esprit de l’homme de la Renaissance est caractérisé par un fort désir d’intériorité. En effet, fort de sa « nouvelle vie » qui ne tourne plus autour de ses relations avec son seigneur, l’homme se découvre comme une personne. Plus encore, il se découvre comme une personne digne d’intérêt : ce n’est plus Dieu, mais l’homme qui est au centre des réflexions des savants. Et cet homme a un nouveau rapport au monde : il a un nouvel appétit de vivre, il refuse une vie abstraite et théorique et souhaite expérimenter. Ce n’est probablement pas étranger à ce fait si la Renaissance est le début de l’ère des grandes découvertes, si on y invente l’imprimerie (Gutenberg est le premier à penser à mécaniser l’impression), entre autres.
Post a Comment